Parce que ça ne sera pas un exploit

L’AEK Athènes et Zabala, respectivement 192ème et 253ème au classement UEFA, n’ont rien des ogres qui parcourent les scènes européennes. Quoi de plus normal que de voir Saint-Etienne et Lille éliminer ces équipes ? Respectivement 6ème et 5ème du dernier exercice, les Verts et les Dogues affrontent des équipes qui ont terminé troisième de leur championnat. Il faut considérer les matchs allers comme des accidents, que les deux équipes françaises vont tout faire pour ne pas reproduire.

Parce que c’est dans l’ADN des clubs français de ne pas sortir si tôt

On le sait les clubs français n’ont pas pris l’habitude de briller sur la scène européenne ces dernières années. Oui, mais il y a quand même un minimum syndical qui est constamment assuré par les clubs de Ligue 1. Depuis l’instauration de l’Europa League, et donc l’apparition du troisième tour de qualification, un seul club français n’est pas parvenu à se qualifier pour les barrages (Montpellier en 2010). Pour le reste, depuis six ans les Marseille, Bordeaux et déjà… Lille et Saint-Etienne sont tous parvenus à se sortir des équipes pièges de ce tour.

Parce que Eder 

Un peu moins d’un mois après avoir offert l’Euro au Portugal et si Eder offrait la qualification au LOSC ? Dans le même rôle que lors de la finale de l’Euro, Eder devrait disputer la fin de la rencontre. Pour ses premières minutes sur un terrain depuis le 10 juillet, le buteur Lillois sera certainement encore transporté par son but décisif. Un but qui en appel d’autres ?

Parce que les Verts aiment la Grèce 

Ce n’est pas la première fois que Saint-Etienne se déplace en Grèce en Coupe d’Europe, ce sera la troisième fois. Lors des saison 79/80 et 2008/2009, Sainté avait affronté l’Aris Salonique et l’Olympiakos, à chaque fois en Coupe de l’UEFA. Bilan : 1 nul et une victoire et 6 buts marqués sur les terres d’Aristote. Contre Salonique, après une victoire, 4-1 à l’aller dans le Chaudron, les Verts avaient décroché un match nul, 3 partout. Contre l’Olympiakos, l’ASSE avait tranquillement dominé le match aller au Pirée en s’imposant 3-1 avant de récidiver une semaine plus tard dans le Forez en gagnant 2-1. Le bilan des Verts contre des clubs grecs est de 3 victoires et deux matchs nuls.

Parce qu’il y a 5 millions de raisons

Une qualification pour les barrages d’Europa League rapporte 5M€ à toutes les équipes. A l’heure où les finances des clubs français ne sont pas au mieux, Lille et Saint-Etienne comptent évidemment sur ces 5M. S’ils venaient à être éliminés le manque à gagner devrait être comblé par la vente d’un ou plusieurs joueurs. Cela fait donc 5 millions de bonnes raisons pour se qualifier ce soir autant pour Sainté que pour Lille.