Les méthodes de Simeone lui ont attiré les feux des plus grands club, mais sans doute moins l’amitié du jeune Manquillo. Désigné durant une séance pour se confronter à son coach, il a dû donner de lui même face à un adversaire plus que coriace. C’est à se demander si les deux hommes ne réglaient pas une affaire personnelle. On ne peut s’empêcher d’imaginer le même exercice avec Serge Aurier et Laurent Blanc…