Du bout du pied, le brésilien contrôle son œuf et dos au « but » l’envoi de manière quasi acrobatique au milieu de sa poêle brûlante. Un geste technique à la fois spectaculaire et précis, pour une omelette avec la coquille, certes pas très raffinée, mais pleine de calcium… Une belle leçon de vie, alors que Neymar travail d’arrache pied pour être en forme aux Jeux Olympiques : « on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs »…