zlatanLes vacances du suédois semblaient interminables, pourtant elles ont belles et bien pris fin ce mardi, comme l’indique le « Daily Mirror », après que le joueur se soit rendu à Manchester pour s’intégrer au groupe. Une particularité qui n’a pas manqué de créer l’émulation autour du joueur, jamais en reste lorsqu’il s’agit de faire parler de lui. Il est maintenant attendu de pied ferme, Mourinho compte sur lui et tous les tabloïds s’emparent du sujet (outre le Mirror, The Sun a également relaté l’événement). ^ED82360819B7A7E5B40A64464C5BD5793513263E7000F33B5D^pimgpsh_fullsize_distrLe repos accordé aux joueurs ayant participé à l’Euro étant proportionnel à la durée de leur implication dans le tournoi, les vacances d’Ibra posent question. A titre d’exemple, le suédois reprend le travail après le gardien du Portugal, Rui Patricio, qui a pourtant été jusqu’en finale de la compétition. On peut y voir un régime de faveur. Quoi qu’il en soit, Zlatan a cinq jours pour entamer sa préparation, avant de participer aux exercices de groupe et au match contre Galatasaray, qui aura lieu samedi.

369B327E00000578-3708502-image-a-127_1469546077595En attendant de trouver un logement, le couple a posé -plutôt déménagé vu l’ampleur de l’entreprise- bagages, dans un hôtel de Manchester. Le « Daily Mail » indique même qu’Helena Seger portait un sac Louis Vuitton à 2000 euros, un de moins à transporter pour les bagagistes. Une situation qui pourrait durer, comme le laisse penser leurs débuts dans la capitale : il séjournèrent pendant deux mois au Bristol, célèbre palace parisien, avant de trouver un lieu digne de leur exigences.

Le joueur se démarquera une nouvelle fois de ses coéquipiers, puisque Mourinho lui a préparé un programme spécifique. Son retour permettra peut-être au club de rassurer les fans, après le match catastrophique livré contre Dortmund (défaite 4-1) et la fin prématurée de leur parcours dans ce tournoi de préparation. En effet, Mourinho avait demandé l’annulation du derby prévu contre City, après qu’il se soit informé de l’état du terrain (qui a été changé depuis).369B32BA00000578-3708502-image-a-129_1469546097838 Il y avait soixante ans que Pékin n’avait connu de pluies si drues. Une circonstance qui participe à l’insatisfaction ambiante autour de la préparation du club. Parce qu’il n’y a qu’un pas entre les plages ensoleillées de l’ouest américain et le torrent chinois, Ibra est de retour, prêt à endosser une nouvelle fois le rôle de héros !