Affluence : 561.104 spectateurs
L’Euro 2016 est pour l’instant une réussite dans les stades. Alors que chaque pays a joué un match, plus d’un demi-million de spectateurs se sont rendus dans les 10 enceintes de l’Hexagone qui accueillent la compétition. La meilleure affluence revient au Stade de France, lors du match d’ouverture, tandis que le match qui a attiré le moins est Espagne / République Tchèque, qui paye le fait d’avoir été joué à Toulouse, le plus petit stade du tournoi.
France / Roumanie (75.113), Albanie / Suisse (33.805), Pays de Galles / Slovaquie (37.831), Angleterre / Russie (62.343), Turquie / Croatie (43.842), Pologne / Irlande du Nord (33.742), Allemagne / Ukraine (43.035), Espagne / République Tchèque (29.400), Irlande / Suède (73.419), Belgique / Italie (55.408), Autriche / Hongrie (34.424), Portugal / Islande (38.742).

Buts marqués : 22
On ne peut pas dire que le début de la compétition a été riche en réalisations. Seules cinq nations ont inscrits plus d’un but… La France (2-1 contre la Roumanie), le Pays de Galles (2-1 contre la Slovaquie), l’Italie (2-0 contre la Belgique), l’Allemagne (2-0 contre l’Ukraine) et la Hongrie (2-0 contre l’Autriche). Seules ces trois dernières équipes l’ont emporté par plus d’un but d’écart, donc. A chaque fois grâce à des buts dans les dernières secondes ou minutes des matches… A noter que seulement 6 de ces 22 buts ont été inscrits en première période.

Expulsions : 2
Dès le deuxième jour de compétition, le premier carton rouge a été adressé. L’ancien parisien et marseillais Lorik Cana a quitté prématurément ses partenaires albanais peu après la demi-heure de jeu contre la Suisse (défaite 0-1). C’est en deuxième période que, hier, Dragovic a été expulsé contre la Hongrie, expliquant en partie la défaite surprise de l’Autriche 2-0. A noter que, ces deux fois, le rouge est venu après une succession de deux jaunes. Il n’y a donc pas encore eu d’expulsion directe.

Les meilleurs passeurs : 92%
La Suisse (qui a joué une heure en supériorité numérique), le Portugal et l’Allemagne ont réussi 92% de leurs passes tentées. C’est légèrement mieux que l’Espagne (91%), qui a cependant tenté plus de passes (694) que la Suisse (553), le Portugal (605) et l’Allemagne (678).

Le plus de tirs tentés : 27
Loin devant les autres, le Portugal a tenté 27 tirs contre l’Islande hier soir, pour un seul but inscrit. Il faut dire que Hannes Halldórsson est le portier qui a réalisé le plus d’arrêts (10) en ce début d’Euro. L’Allemagne, la Belgique, la Croatie et la Pologne ont chacune tenté 18 tirs. Loin derrière les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, donc…

La pointe de vitesse : 32 km/h
L’islandais Kolbeinn Sigthórsson est le joueur le plus rapide du tournoi avec une vitesse maximale de 32 km/h. La course doit être une tradition locale puisque ses compatriotes Birkir Bjarnason et Birkir Sævarsson ont eu une pointe à 31km/h, autant que Divock Origi et Nani.