La saison 2016/2017 s’annonce très importante pour le football français. En effet, la saison 2010/2011 vient de disparaitre du calcul du coefficient UEFA, la conséquence est que la France est repassée devant le Portugal à la cinquième place de ce classement. On le sait, si les clubs français parviennent à maintenir cette cinquième place, le cinquième de L1 accédera directement aux barrages de Ligue des Champions sans passer par la casse troisième tour. Mais attention, si la cinquième place est un bon challenge, il faudra aussi regarder plus bas. En effet, la Russie et l’Ukraine, respectivement sixième et cinquième pourraient très bien venir menacer la France. Il faut donc que les clubs français réussissent une belle saison européenne. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça commence mal…

Capture d’écran 2016-07-29 à 13.03.21

Ligue des Champions

Les clubs français doivent disputer le troisième tour préliminaire à la Ligue des Champions depuis la saison 2013-2014 (auparavant ils accédaient directement au barrage). Le premier club à avoir joué ce 3ème tour à l’été 2013 était l’Olympique Lyonnais qui avait hérité des Grasshopper Zurich. L’OL s’était imposé 1-0 à l’aller comme au retour et s’était donc tranquillement qualifié.

206215_LYON_GRENIER_LISANDRO_300713

L’année suivante ce fut le LOSC qui dû commencer sa saison européenne très tôt. Comme Lyon un an plus tôt, le tirage au sort désigne les Grasshopper comme adversaire de Lille. Lors du match aller, les Nordistes s’imposent 2-0 en Suisse, grâce notamment à un but de… Ryan Mendes (encore buteur hier soir). Au retour, Lille concède le match nul mais se qualifie tout de même.

1290283-27798484-2560-1440

Enfin, l’an dernier à même époque, Monaco disputait déjà ce troisième tour. Encore une fois, c’est un duel franco-suisse puisque l’ASM affrontait les Young Boys Berne. Vainqueur facile en Suisse 3-1, les joueurs de Leonardo Jardim avait ensuite fait le spectacle à Louis II en s’imposant 4-0. La défaite de Monaco à Fenerbahçe mardi, est une première pour les clubs français, en effet Lyon, Lille et même Monaco l’an dernier, avaient toujours remporté le match aller de ce troisième tour de qualification à la C1…

7779305377_laywin-kurzawa-a-souffert-avant-de-donner-l-avantage-a-monaco-au-match-aller

Europa League

La Coupe de l’UEFA est devenu l’Europa League au début de la saison 2010-2011, le troisième tour de qualification est apparu lors de l’instauration de cette nouvelle formule de la C3. C’est Montpellier qui est le premier club français à disputer ce tour en 2010. Ils jouent face aux Hongrois du Györ ETO FC et s’imposent 1-0 à l’aller avant de perdre au retour et d’être éliminé au tir au but. C’est le seul club français à avoir été éliminé lors de ce tour, pour le moment…

el-20100806135004-1604

Un an après c’est Lille qui doit affronter le FK Sevonjo (Ser) et qui l’emporte deux fois 2-0. En 2012, c’est l’Olympique de Marseille qui entre sur la scène européenne au mois de juillet, pour la première et unique fois de l’histoire (avant cette semaine), un club français ne s’impose pas lors de son match aller de 3ème tour. En effet, l’OM concède le match nul en Turquie sur la pelouse du Eskisehirspor (1-1) avec un but d’André Pierre Gignac, ils se ressaisiront au match retour, portés par un André Ayew de gala, auteur d’un doublé (3-0).

648x415_andre-pierre-gignac-buteur-ligue-europa-face-eskisehirspor-9-aout-2012-fos-sur-mer-france

En 2013, c’est l’ASSE qui découvre l’Europe post-barrage, et les Verts s’en sortent très bien en dominant, deux fois 3-0, les Moldaves du Milsami Orhei. Un an plus tard, c’est le voisin Lyonnais qui ouvre sa saison en atomisant 4-1, le Mlada Boleslav en République Tchèque avant de gagner 2-1 au retour à Gerland. La saison dernière, ce n’est plus un mais deux clubs français qui doivent passer par le troisième tour avant d’accéder aux barrages, ce sont Saint-Etienne (déjà) et Bordeaux. Résultat : deux victoires 3-0 lors des matchs allers, en Roumanie face à Targu Mures pour l’ASSE et face au Chypriote de l’AEK Larnaca pour les Girondins.

1363995471796

C’est donc une première dans l’histoire du football français, qu’aucun de ses représentants ne parvient à l’emporter sur la scène européenne lors des matchs aller de troisième tour de qualification pour la C1 comme pour la C3. En Ligue des Champions, la défaite de Monaco peut être plus facilement explicable, Fenerbahçe est un adversaire d’un autre calibre que les Young Boys ou les Grasshopper. De plus le but à l’extérieur inscrit par Falcao, permet aux Monégasques d’être toujours en bonne position pour la qualification.

En revanche, en Europa League, les matchs nuls de Lille et Sainté sont aussi inexplicables qu’inexcusables. Voir ces deux équipes incapables de battre un club azéri ou le troisième du dernier championnat grec est une énorme déception. D’autant plus que les deux équipes évoluaient à domicile. Il va falloir qu’ils se ressaisissent et parviennent à se relever. Mais les ambiances qui les attendent sous la chaleur de Bakou et d’Athènes risquent de faire mal aux Dogues et aux Verts. En attendant, sur les réseaux sociaux les suiveurs du football français s’insurgent des performances Lilloises et Stéphanoises…