La saison n’est pas encore commencée, mais en Angleterre c’est déjà le moment de penser à sauver sa peau et son banc de touche. La patrie des pronostiques et des paris a déjà lancé la chasse au premier entraîneur viré de la saison. L’Italie n’a pas trop la cote, ou mieux, elle a la cote, oui, mais pour être remercié très vite.

sky bet

Tony Pulis (WBA) n’a pas la confiance des bookmakers, mais juste derrière voilà Mazzarri et Guidolin, qui avaient bien terminé la saison avec Swansea. Curieux ce qui se passe à Hull City, pour le moment sans entraîneur, mais le « monsieur qui sera nommé » à quand même la côte de 10 à 1 d’être viré avant les autres. Entre les « top » le banc moins solide c’est celui de Ranieri, juste devant Conte.

composite-potato-sack-race-landscape1

The Sun offre, par contre, la possibilité de parier seulement sur celui, qui entre les « big six », va quitter son poste avant tous les autres : sans surprise, comme pour Sky Bet c’est Conte le favori, vu que Ranieri n’est pas dans cette liste. Et en ce qui concerne la Ligue 1 ?
On n’a pas trouvé de sites qui offrent de parier sur le premier entraîneur limogé, mais un sondage de France Football (voir ci-dessous) nous donne l’opinion des supporteurs français sur la saison à venir de Passi et de l’Olympique de Marseille. Et si c’était Emery le grand perdant ? Pour l’instant, selon vous, il n’a pas beaucoup de se retrouver rapidement au chômage. Au moins aussi peu que Pascal Dupraz.

FF