Courtisé par de nombreux clubs, dont l’Olympique Lyonnais, Séville et le FC Barcelone, Hatem Ben Arfa devrait s’engager pour trois saisons en faveur du Paris Saint-Germain. En fin de contrat avec l’OGC Nice qui l’a repropulsé sur le devant de la scène après un passage chaotique à Newcastle, l’international français, grand absent de l’Euro puisqu’il n’était que réserviste, aurait choisi Paris, convaincu à la dernière minute par Unai Emery alors qu’il se dirigeait vers… le FC Séville, d’où vient de partir le nouveau coach du PSG.

On peut avoir évolué à Marseille et avoir le coeur Rouge et Bleu. C’est le cas de ce joueur natif de Clamart, dans les Hauts-de-Seine, dont le talent égale un tempérament assez chaud, qui a pu et peut encore dissuader un club de le recruter. Mais, au sortir de sa saison à Nice, Hatem Ben Arfa semble avoir mûri. S’il a vraiment choisi de s’engager en faveur du PSG, c’est qu’il accepte d’être soumis à une concurrence rude, et de n’avoir aucune garantie sur son temps de jeu. Signe qu’il a grandi.

Hatem Ben Arfa est un nouveau joueur, ou plutôt un nouvel homme pour être plus précis, depuis son passage sur la Côte d’Azur. Son talent fou lui permet de conquérir le cœur de tous les fans de football et un passement de jambe, en un dribble, en une percée dont il a le secret. Même celui des supporters parisiens, qui se montrent pourtant souvent difficiles avec les anciens marseillais. Preuve de son talent reconnu et perçu par tous.

FdF

Le franco-tunisien a toutes les caractéristiques pour faire vibrer le Parc, le faire se lever sur ses chevauchées et ses gestes techniques. C’est le joueur que tout supporter aime voir évoluer. Il est capable de faire le show, en solitaire, comme dans un collectif. Et on peut imaginer que celui du PSG lui conviendra parfaitement.